Quel bateau pour la suite

Une cabine invité

Nous voulons pouvoir recevoir un couple dans des conditions "normales", permettant d'envisager 1 ou 2 semaine de croisière, ça ne peut pas se faire sans une vraie cabine invité. Un salon restant transformable est un plus pour 1 ou 2 petit-enfants accompagnant leurs parents. S'est notre premier critère éliminatoire.

Faire le canal du midi dans son intégralité

Le vrai plus du GreenLine est qu'il est parfaitement à l'aise sur les canaux et les rivières, surtout en électrique. Nous voulons conservé cette possibilité de navigation, en pensant aussi à nos vieux jours ou le calme des voie d'eaux intérieures sera appréciable. Nos comptons aussi rejoindre la côte atlantique sans faire le tour du Portugal. Le deuxième critère est donc un tirant d'air (3.10m max à 1.30m de l'axe) et un tirant d'eau (1m max sinon on ramasse tout le chenit au fond) compatible avec le canal du midi et une motorisation adaptée (pas de "Z-drive" et pas de mat ;-).

Mais quand même la mer !

Dans un premier temps, nous voulons allez (re)voir les jolis coins en Méditerranée, du côté de La Corse, L'espagne, L'Italie, La Grêce, pourquoi pas l'Adriatique, un peu d'Atlatique, ... Donc un autre critère éliminatoire est la catégorie B.

Rester sur notre place de port

Nous avons depuis le 1er janvier 2014 une place de port au ponton J du bassin du Midi à Sète. Nous nous sommes attachés à Sète et nous avons la chance d'avoir plusieurs voisins sur ce ponton qui sont en permanence ou très souvent sur leur bateau, et qui sont particulièrement sympatiques, nous ne voulons pas les quitter. De plus, nous n'avons pas l'ancienneté nécessaire au port pour avoir le droit d'avoir une place d'une catégorie différente. Le quatrième critère est une longueur hors-tout d'au maximum 11m, et pas 1 cm de plus, le port étant très à cheval sur la mesure qu'ils feront du bateau.

Et l'hybride ??

Si il est vrai que nous avons beaucoup aprécier la possibilité de faire les manoeuvres de port, d'attendre l'ouverture des ponts et de naviguer silencieusement sur les canaux en mode électrique, nous n'avons pas mis ceci en critère éliminatoire, pour des raisons de surcoût et de disponibilité sur le marché. Je cherche aussi un bateau plus simple à la base, pour pouvoir l'amélioré à mon image. Une possibilité d'adaptation ultérieure est bien sûr prise en compte. Par contre, la mise en place sur un toi plat de panneaux solaire pour l'électricité à bord et éventuellement la traction est pour nous indispensable. Le cinquième critère est donc une surface plane suffisante pour au moins 600W (idéalement extensible à 1200W) soit 3-6 m2 de panneaux solaires.